Nicolas Laurenceau


 

 Le 14/06/2022, 18h, conférence de Nicolas LAURENCEAU

 

Nous avons eu le plaisir d’écouter et d’échanger avec Nicolas Laurenceau. Voici des photos de certaines de ses peintures et autres œuvres. Et si une manière originale de commencer à découvrir son livre, était de contempler l’oiseau…bon voyage.

 

LAURENCEAU Nicolas, « Au-delà du capitalisme, quelles civilisations ? La très longue histoire de l’humanité pour éclairer son devenir. »  Ed ; L’Harmattan, 2021, Paris, 235p

 

 

 

Exposition Nicolas LAURENCEAU : du 13/06/2022 au 17/06/2022    

 

 

Humanité, ouvre ton avenir !

Images inspirées par le livre Au-delà du capitalisme, quelles civilisations ? écrit par Nicolas LAURENCEAU (paru en 2021).

 

1 Le Monde d’avant (2021) (38 cm – 45 cm)

 

La sobriété du décor traduit la tristesse finissante de notre monde.

 

2 Le Monde d’après I (2019) (50 cm – 50 cm)

 

Ce premier tableau d’une série de trois montre une barrière végétale qui obstrue l’avenir que l’on devine pourtant luxuriant. Un petit oiseau jaune, encore timide, est tapi dans l’ombre.

 

3 Le Monde d’après II (2020) (50 cm – 50 cm)

 

L’oiseau a pris son envol. Il franchit avec quelques difficultés la barrière végétale et commence à découvrir la véritable nature du monde d’après.

 

4 Le Monde d’après III (2021) (50 cm – 50 cm)

 

Il reste quelques vestiges de l’ancienne barrière végétale. L’oiseau jaune continue son exploration et rencontre un, une congénère bleue et une plus grande complexité dans le monde d’après.

 

5 Le Moine copiste (2022) (65 cm – 54 cm)

 

Ce fut un travail de bénédictin de corriger l’épais manuscrit. C’est grâce à cet ultime effort que l’oiseau (l’esprit) s’envole vers ce petit paradis d’une vie créative et sensible.

 

 

Autre

 

6 L’hippogriffe Corona (2020) (65 cm – 54 cm)

 

La terrible chimère arrive derrière un gros nuage noir au-dessus d’un paisible village dont il détruit les maisons, l’église et commence à dévorer les habitant-e-s. (Peint pendant le premier confinement).

 

7 Le Prince Nivôse (2021) (65 cm – 50 cm)

 

Personnage principal d’un conte (Le pays très étrange) rédigé dans les années 1990 par l’artiste, le Prince Nivôse vit dans un pays plongé dans un hiver permanent depuis que la terrible sorcière Marmorica lui a jeté un sort. Parviendra-t-il à sauver son pays et délivrer la Princesse Floréale prisonnière de la sorcière ?

 

 

Céramiques

 

8 Le Monde d’après

 

C’est le même thème que le tableau Le monde d’après I. La barrière du Néolithique est bien marquée. Au-delà, un jardin luxuriant s’épanouit dans une palette pastelle. La sculpture a fonctionné comme une maquette de la série de tableau qui a été réalisée sur ce thème, c’est pourquoi l’oiseau jaune n’est pas encore présent.

 

9 La vache et le Domovoï

 

C’est une copie d’un tableau de mon père. Le Domovoï apparaît dans les contes russes, mi-homme, mi-animal (pour mon père, c’était un Néandertalien) qui vit en bonne intelligence avec les moujiks qui le laissent téter leur vache au détour d’un chemin.

 

10 Machaïrodus

 

Voici le terrible tigre à dents de sabre.

 

11 Autoportrait

 

Un autoportrait de l’artiste qui se caricature lui-même.